Alger

  • Alger la blanche : El Harrach tombe en ruines

    De loin apparaît un nouvel immeuble comme un simple poteau. C'est le minaret de la grande mosquée d'Alger. Mais tout près à l'entrée de la fameuse localité d'El Harrach, ce sont de vieilles batisses dont certaines ne sont plus que des pans de murs qui tiennent miraculeusement debout.

    20180929 114320 film4

    Ajouté à la pollution, un brouillard humide qui, chaque matinée s'accroche à ces habitations vétustes, met longtemps à se dissiper et vous obstrue les branchies. L'odeur de Oued El Harrach que tout le monde connaît est omni présente. C'est l'usine de Ploum Ploum d'El Harrach, a dit un jour un père a sa petite fille alors qu'ils empreintaient ce pont en voiture.

    Des ateliers délabrés, une circulation dense et des habitants errants dans les rues visiblement fatigués et stressés, la question est : à quand la reconstruction et la rénovation d'El Harrach ? 

    Lire la suite

×