L'enfance

Ils ont quitté l'école trop tôt. Pour aider leurs parents ou simplement parcequ'ils estiment que les études dans ce pays n'assurent plus un avenir et un revenu décent. Ils trainent dans les rues et essayent de gagner un peu d'argent. Tous les moyens sont bons: ramasser les bouteilles ou des ustensils métaliques  destinés au recyclage, voler des cables électriques ou des tuyaux utilisés en plomberie car le cuivre rapporte en ce moment, travailler pour des pizzerias ou dans des cafés pour une bouchée de pain, vendre les restes de pain qui servent à nourrir le bétail qu'ils collectent en faisant du porte à porte ou en tendant la main aux passants en espérant les attendrir.

 

Ces proie faciles, livrées à des gens sans scrupules, exploitées, parfois frappées et torturées sont visibles un peu partout et nul ne s'en soucie, encore moins l'état. Où sont donc passés ces parents, où sont les pouvoirs publics, et que fait-on des droits de l'enfant dont entend parler ça et là ? 

Ces scènes d'enfants sales et morveux, errants et perdus, fouillants les décharges et les poubelles sont devenues familières et n'émeuvent plus personne. Les beaux discours, les belles paroles et les prêches dans les mosquées ne sont donc que des mots, des mots de gens qui s'expriment pour plaire et pour la beauté du verbe. 

 

 


 

 

Les enfants ne jouent plus...

Les enfants sont des jouets entre les mains des adultes

 


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site