Manger léger

A Blida, on mange bien à la maison. Les plats de la cuisine traditionnelle Blidéenne,
proche de celle de la capitale et des autres villes du centre du pays comme le couscous
sous ses différentes formes, Rechta, dolma, Osbane, Bekbouka, Elham bezzitoun et autres, sont très
savoureux et se partagent en famille dans les foyers ou pendant les fêtes. Mais il y a des
jours ou on se retrouve pour une raison ou pour une autre avec un repas léger : omelette-frittes,
macaronis, tchektchouka de tomates et poivrons, c'est l'huile et le poêle pour faire très vite après
une journée harrassante de travail ou on pense plus à dormir pour récupérer qu'à manger. El maqli quoi !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si on a grignotté toute la journée dehors on répond "je n'ai plus faim" à la maitresse de maison
qui propose de vous servir à midi, ce qui n'est pas pour lui faire plaisir. Impossible de contenir ses 
impulsions et de résister aux odeurs alléchantes des crèpes et autres "mhadjeb" cuites en pleine rue.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma tournée : "je vous paye des Mhadjeb, comment les préférez-vous, piquantes (harrine) ? 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hmmm ! trop délicieuses, qui en veut encore, c'est ma tournée, lol

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Je crois que je vais me passer de déjeuner aujourd'hui, j'en ai trop pris".

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site